D-DAY !

Voilà le moment est venu pour nous de quitter notre cher pays, direction le froid, les caribous, les poutines et un nouveau chapitre !


Question logistique, imaginons 2 valises de 23 kg (environ) chacun, un sac à dos de 60L chacun et sans oublier la cage de Pietra et Pietra biensûr. Je vous laisse donc une belle image de la facilité de la tâche à l'aéroport :D Surtout qu'actuellement il n'est pas possible d'entrer dans l'aéroport de CDG sans billet donc il va falloir se débrouiller seuls !


Question papiers, pour rappel les frontières canadiennes sont actuellement fermées pour les touristes, ouvertes pour les détenteurs de permis de travail/canadiens/résidents permanents mais sous certaines conditions.

Nous avons en main :

- PVT activés (depuis mars)

- NAS

- Comptes bancaires

- Bail

- Factures Hydro-Québec (équivalent EDF)

- Passeports (les nôtres et celui du chien)

- AVE validée


Nous arrivons devant l'agent à Paris qui nous demande seulement nos billets, nos passeports ainsi que notre permis de travail.

Pour notre départ nous avons choisi Air Transat, malgré ce qui peut être lu sur les réseaux nous n'avons jamais été déçus par cette compagnie.

Nous posons donc nos valises (le site Pvtistes permet de faire une demande pour un bagage de 23kg offert avec cette compagnie), on en était presque sûrs mais là c'est certain ! Elles sont TOUTES un peu trop lourdes ! Nos bagages à main un peu trop gros également... Coup de chance, aucun frais supplémentaire


Tout est ok, l'agent d'Air Transat s'occupant des animaux arrive pour prendre la cage de Pietra et la mettre en soute, Flo est donc dans un stress total.. le voyage va être long !


Nous embarquons dans l'avion, après une prise de température et port du masque obligatoire dès notre entrée dans l'aéroport, on ne le quittera qu'une fois sortis de l'aéroport de Montréal.


L'agent s'étant occupé de Pietra vient nous remettre un document attestant qu'elle était dans la soute.


Le vol se passe très bien, complet à 60% environ, une place libre est laissé entre chaque "groupe".


Nous arrivons à Montréal : l'aéroport est vide ! Nous passons aux bornes électroniques, déclarons Pietra dans la catégorie "viande fraîche" pour le passage à la douane.

L'agent d'immigration nous demande nos passeports et nos PVT, nous pose quelques questions et nous laisse partir pour récupérer le chien.


Juste avant de sortir nous devons passer devant l'inspection vétérinaire, rien de bien méchant mais 35$ de frais, bienvenue en Amérique du Nord !


Enfin délivrés ! Nous sommes dehors, à Montréal, nous avons réussi !


On vient nous chercher à l'aéroport pour nous déposer à la maison, c'est parti pour 14 jours d'isolement strict.






43 views0 comments

Recent Posts

See All

Avec un peu de retard voici notre retour sur nos 6 premiers mois au Québec ! Après notre arrivée le 15 septembre 2020, nous avons donc dû faire une quatorzaine stricte à la maison, pas de sortie cours